Visitez-nous en YouTube
Español English Diseño: Infobide
Roll Productions
Partitions
Télécharger musique
Videos
Partitions sur commande
Accès Clients
Questions Courantes
Contact
Photos
Liens
N° produits: 0
Partitions
  « retourner aux partitions

PRÉSENTATION

AFRICA
Il s'agit d'un spectacle musical pour voies et percussion composé par Donato Goyeneche. La première a eu lieu au théâtre Victoria Eugénie de San Sébastien. A cette occasion, les chants furent interprétés par la Chorale du Sénégal. La première fut un grand succès ; ainsi l'atteste les nombreuses critiques positives parues dans la presse.

Le format fait que le public connecte immédiatement, savourant aussi bien le côté musical, que par ses messages. Il offre l'opportunité de s'identifier avec un des éléments, plus clairement reconnues de la musique actuelle. Le métissage culturel et la solidarité entre les êtres humains.

Les sons se mélanges avec les multiples instruments de percussion autochtones des cultures noires africaines des deux cotés de l'atlantique, ainsi qu'avec les instruments de percussion classiques.

Les thèmes se succèdent dans le spectacle, touchant les plus variées tonalités qui vont des chants tribaux et du travail, jusqu'à finir avec du Blues et du Funky.

"Africa" est donc une ouvre d'une grande richesse chromatique. C'est un voyage à travers différentes cultures afro-américaines. Une fusion presque tellurique de chaque coté des continents, ou l'on apprécie toute la force et la richesse de ses peuples et cultures, avec un heureux mélange de modernité voulu par le compositeur.

Africa a été présenté à New York le 9 décembre 2004.

Le concert eu lieu dans une des salles du Gershwin building du conservatoire du Brooklyn Collège de l'université de New York, interprété par les chorales et le groupe de percussion du Conservatoire de Brooklyn, dirigées par Arnie M. Lang.

Le 22 décembre 2005 il présente à l'Auditorium du Kursaal de San Sébastien en version Orchestre Symphonique et chorales (sélection). Arrangement : Tomás Aragüés. Interprètes : Orchestre Symphonique du Pays Basques et Orphéon Donostiarra.

AFRICA Para GRUPO DE PERCUSIÓN, 2 TECLADOS, SAXO Y CORO
Compositeur: Donato Goyeneche Paternain
 
PROLOGO (2)
         
I   MAYAI   (páginas 2)
         
II   TÚCUTA   (pág.7)
         
III   LLEMAYA   (p.14)
         
IV   BOTUKAO   (p.23)
         
V   RUM RUM   (p.32)
         
VI   CAMINO DE TOMBUCTU   (p.38)
         
VII   TAL VEZ CAMBIEN LOS VIENTOS   (p.48)
         
VIII   HOBI   (p.61)
         
IX   ESCALA EN DAKAR   (p.69)
         
X   AFRO FUNKY   (p.83)
         
XI   ESCÚCHANOS SEÑOR   (p.92)
         
XII   COMO LA LLUVIA   (p. 98)
         
XIII   TIERRA   (p.110)
         
XIV   CALIPSO   (p.120)
         
XV   NANA   (p.129)
         
XVI   "SON" DE TAMBORES   (p.139)
         
XVII   CORAL   (p.157)
         
XVIII   REENCUENTRO   (p.166)
         
XIX   SALUDO   (p.176)
         
XX   DANZA   (p.184)
         
  ALELUYA   (p.202 Epílogo)
ACLARACIONES
Colocación del Coro en el escenario
SUGGESTIONS DU COMPOSITEUR

La partition d'Africa pour groupe est composée par : 20 parties, un prologue et un épilogue à mode de un "bis ".

Elle est élaborée pour être interprété pratiquement sans interruption.
Si vous le souhaitez, vous pouvez omettre quelques parties.

Comme elle a des voix solistes, il convient que s'amplifie les voix, ainsi que les instruments (plus spécialement ceux des laminages) avec une équipe de sons.

Sur le thème n° 12 "comme la pluie" il faut tenir compte du peu de volume de l'instrument Udu. S'il n'y a pas d'amplification et si vous le souhaitez, l'Udu peut se substituer par un autre instrument, par exemple des cymbales symphoniques.

Cette ouvre, par sa particularité se prête pour la complémenter d'une chorégraphie avec une partie de la chorale qui apporte une touche spéciale, tant caractéristique dans les champs africains.

Le prologue et le n° 21 et 11 se suivent sans pause.

Dans le thème n° IV, le saxophone se dirige vers la scène, en commencent par les loges et jouant au rythme des blanches.

N° 5, bouger au rythme des blanches

N° 6, bouger au rythme des noires depuis le tempo 22 jusqu'au tempo 29 et depuis le tempo 74 jusqu'au tempo 81.

N°7 "Peut être les vents changeront". Le thème commence en procurant imiter le son du vent qui s'achèvera quand finira le récital. Bouger au rythme des blanches.

Les numéros 7, 8, 9 s'unissent.

Dans le dernier tempo 103 (dernier) du N° 7, pendant que l'on récite "i ba i ba ie" et le son perd petit à petit de l'intensité, les chanteurs se baissent tous en même temps au rythme du tempo, pour laisser la partition par terre et en suivant se relèvent percutant avec le Corps. Selon le Premier tempo du thème 8.

Les numéros 10 et 11 s'unissent. Dans le 10, bouger au rythme des blanches.

Dans le 11, bouger à partir tempo 59 jusqu'à la fin.

N° 14 calypso. Bouger au rythme des blanches.

N° 16 son de tambour", bouger au rythme des blanches. Dans le tempo 145 laisser les partitions par terre et chanter de mémoire jusqu'à la fin. Dans le tempo 198, lever les mains aux (f) et pour finir se lever rapidement et demeurer quelques secondes dans cette position.

N° 17 et 18, bouger.

N° 20 "Afro danse" depuis le tempo 121, lever toujours le bras droit et dire : ié !

Bouger à partir du tempo 50 et 112 et depuis le 175 jusqu'à la fin.

Epilogue "Alléluia" comme "bis".
PRÉCISION SUR LA PRONONCIATION DE CERTAINES LETTRES OU SYLLABES

"H" Se prononce comme un J

"J" Se prononce John en anglais approximativement

"Z" Le bourdonnement d'une abeille.

"C" "S" (entre C et S)

"OH" O (la lettre H ne se prononce pas).

"NY" le son ÑI

"Bwuana" Buana

* Certains mots commence avec deux consonnes (nt, nz, ng, mk, nt, nd, etc..) Ses mots se prononcent comme ils s'écrivent.